Une piste pour ne pas accumuler de ressentiments en relation



Parfois, les moments passés avec nos proches nous font vivre une panoplie d'émotions. Je vous amène ici un exemple de situation qui peut se produire à maintes reprises dans une vie. Le voici: vous entendez un ami vous juger, vous taquiner, vous faire une remarque ou encore un reproche et cela vous affecte. Les propos de votre ami vous font réagir et parfois, notre réaction est de figer et de se taire. Nous voulons bien réagir sur le moment mais les mots ne viennent pas. Avez-vous déjà vécu quelque chose de semblable?


Avec du recul, il peut arriver de se dire: ''Pourquoi est-ce que je n'ai pas réagit?'' ou encore, ''J'aurais dû dire ceci ou cela mais il est trop tard maintenant.'' Ça arrive souvent de figer et de ne pas réagir sur le moment car nous sommes surpris de ce que nous entendons et on ne l'a pas vu venir comme on dit. Aussi, dans ces moments, nous ne savons pas toujours ce que nous vivons alors ça peut être difficile de l'exprimer à l'autre au moment présent.


Le temps peut ainsi passer depuis cette situation mais ça demeure qu'il n'est jamais trop tard pour revenir avec ça, pour dire à l'autre l'impact de ses propos et ce que ça nous a fait vivre. Le recul peut même être très bénéfique, car nous avons le temps de tempérer nos émotions, de les conscientiser et nos propos risquent d'être moins défensifs. Ce que j'aimerais vous dire aujourd'hui avec cette publication, c'est qu'il n'est jamais trop tard pour se faire du bien en relation. C'est de l'amour de soi et du respect envers nous-même. Même si nous avons figé, c'est correct. Nous pouvons mieux revenir et en tout temps se faire une place avec ça.


Je vous invite à ne pas rester seul avec votre ressenti, car bien souvent, nous pouvons trop accumuler et lorsque que nous nous exprimons avec ce trop plein, nous pouvons blesser l'autre, être défensif et ne pas exprimer ce qui a pu nous faire mal. Les mots peuvent dépasser notre pensée.


Nous avons ainsi plus de chances de ne pas être entendu en ne recevant pas la compassion de l'autre, ce qui peut augmenter notre souffrance. Il n'est jamais trop tard pour se faire du bien, et si notre besoin de recevoir de la sensibilité de l'autre n'est pas comblé, il est aidant de se rappeler que vous l'avez fait pour vous, pour vous faire du bien et vous libérer. Vous méritez d'être bien dans vos relations et ça commence en prenant soin de soi.


Si vous avez des questions, je suis là.

Bonne journée!


Karine

© 2020 Karine Lapointe - Tous droits réservés